Anpe Vernon Eure

Si vous êtes titulaire du chômage, retrouvez sur cette page un article informatif sur ce sujet ainsi qu'une liste de professionnels à Vernon et sa région qui sauront vous apporter tous les conseils dont vous avez besoin.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Randstad Vediorbis
(013) 033-4160
10 place marché Au Blé
Mantes La Jolie, Yvelines

Données fournies par:
Sb Performances
(023) 230-6974
13 avenue château
Evreux, Eure

Données fournies par:
Ingeus
(023) 230-3284
50 rue place Saint Louis
Evreux, Eure

Données fournies par:
Emploi Conseil
(023) 239-4630
18 rue chartraine
Evreux, Eure

Données fournies par:
Vasselin Brigitte
(097) 588-7747
13 avenue Château
Evreux, Eure
 
Manpower
(023) 239-9700
8 place dupont De L'Eure
Evreux, Eure

Données fournies par:
Randstad - Vediorbis
(023) 238-3860
 rue roosevelt
Evreux, Eure

Données fournies par:
Quick Medical Service
(023) 230-2828
11 place grand Carrefour
Evreux, Eure

Données fournies par:
Adecco France
(023) 228-5110
13 rue cheminots
Evreux, Eure

Données fournies par:
Randstad
(023) 238-6046
87 rue aristide Briand
Verneuil Sur Avre, Eure

Données fournies par:
Données fournies par:

Radié injustement de l'ANPE - Vie au travail - Droit du Travail et des Affaires

Je me suis retrouvé sans emploi du jour au lendemain. J'avais fait plusieurs CDD dans une boîte qui m'a gentiment remercié à la fin de mon contrat après m'avoir promis monts et merveilles... Je me suis donc inscrit à l'ANPE, moins pour leur aide à la recherche d'emploi (pas convaincu que je pouvais compter sur eux) que pour avoir quelques conseils. J'ai vite déchanté. Côté conseils, je n'ai pas reçu l'aide que j'attendais. Côté financier, après avoir attendu plus de deux mois mon premier versement, je me suis fait radier au bout de sept mois !

On m'avait soi-disant envoyé une convocation à un rendez-vous, mais je ne l'ai jamais reçue. Et, comme j'avais été absent à un entretien, l'ANPE a décidé de me radier pour deux mois. J'étais complètement démuni. J'ai fini par aller voir une association de chômeurs qui m'a conseillé de faire un recours devant le délégué départemental de l'ANPE et de porter ensuite, si nécessaire, l'affaire devant les tribunaux. Elle m'a expliqué que mon cas était loin d'être unique et qu'il fallait se battre. J'ai suivi leurs conseils, et, avec l'aide d'un avocat, j'ai fini par faire un référé suspension devant le tribunal administratif. Le tribunal m'a donné raison, a condamné l'ANPE à me réinscrire sur la liste des demandeurs d'emploi et les Assedic à me verser les indemnités qu'ils ne m'avaient pas versé. J'ai bien fait de ne pas me laisser faire. "

Alexis, 30 ans, demandeur d'emploi
...

Lire la suite de l'article sur le site de VosDroitsForYou